v2.7.0 (4311)

Culture - CL124 : L'histoire et la mémoire coloniales et postcoloniales vues au prisme d'une réflexion cinématographique

Domaine > Sciences humaines et sociales.

Descriptif

Professeur : Raquel Schefer

Raquel Schefer est chercheuse, cinéaste, programmatrice et enseignante à l’Université Sorbonne Nouvelle — Paris 3. Docteur en Études cinématographiques et audiovisuelles de l’Université Sorbonne Nouvelle — Paris 3 avec une thèse dédiée au cinéma révolutionnaire mozambicain et au cinéma de Libération, elle a publié l’ouvrage El Autorretrato en el Documental (L’Autoportrait dans le documentaire, 2008) en Argentine, ainsi que de nombreux chapitres d’ouvrages et articles. Elle a été chercheuse invitée à l’Université de Californie à Los Angeles et elle mène actuellement une recherche post-doctorale en Arts au Centre d’études comparatives de l’Université de Lisbonne en tant que directrice du pôle « Visual Culture, Migration, Globalization and Descolonization ».

------------

          Ce cours propose d’étudier les cinémas anticoloniaux et postcoloniaux selon une perspective comparatiste et transhistorique. Dans un premier temps, nous élaborerons un parcours à travers le Nouveau Cinéma latino-américain (les films, les manifestes, notamment ceux du Tiers Cinéma), le cinéma africain produit en situation (anti)coloniale et les cinémas nationaux qui émergent après les indépendances (les modernismes africains : les cas du Sénégal et du Mozambique). À travers une approche historique et culturelle, nous verrons qu’une nouvelle conception du cinéma émerge au sein d’un contexte politique en mutation. La reconstitution des principes d’une culture de libération transnationale permettra de comprendre que la décolonisation politique et économique était perçue comme inséparable de la décolonisation de la culture, de la connaissance (notamment anthropologique) et des formes représentatives.

          Dans un deuxième temps, le cours se centrera sur la manière dont les héritages, les mémoires et les représentations coloniaux et anticoloniaux sont pensés par les cinémas postcoloniaux. D’une part, en nous appuyant sur le concept opératoire de « tiers espace », développé par Homi K. Bhabha, nous nous intéresserons à la manière dont les cinémas postcoloniaux réfléchissent sur l’histoire, la mémoire et les modèles représentatifs coloniaux en dehors de tout cadre binaire et à travers une conception complexe et hybride de la culture. D’autre part, nous nous concentrerons, selon une perspective culturelle, sur la réélaboration des motifs et des formes filmiques anticoloniaux dans les cinémas postcoloniaux, en particulier dans des films qui se situent au croisement de l’anthropologie visuelle et du cinéma.

          La formation sera accompagnée d’extraits des œuvres étudiées et de l’intervention d’un cinéaste invité.

 

21 heures en présentiel (7 blocs ou créneaux)
réparties en:
  • Enseignement thématique culture : 21

effectifs minimal / maximal:

10/30

Diplôme(s) concerné(s)

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS
  • Culture, communication acquis : 1.5

Le coefficient de l'UE est : 1

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

Le corpus ainsi que le programme détaillé des séances vous seront transmis et seront présentés en début d'année par votre professeur.

Mots clés

Linguistique, Histoire de la langue française
Veuillez patienter