v2.11.0 (5354)

Droit, Economie, Gestion - EA106 : Sciences Economiques appliquées à la Transition Ecologique

Domaine > Sciences économiques et de gestion.

Descriptif

A la suite des rapports successifs du GIEC, ce qu’il est convenu d’appeler « transition écologique » essentiellement depuis une dizaine d’années, recouvre des évolutions et des innovations conçues et mises en œuvre par les pouvoirs publics, les entreprises, les consommateurs, les citoyens, à des échelons territoriaux locaux, nationaux ou mondiaux, visant à contrer ou limiter le changement climatique, réduire les risques sanitaires associés ou les faire disparaître, préserver la biodiversité et les ressources naturelles. De nombreuses interdépendances existent entre les décisions prises (en termes politiques et industriels) et leurs effets à de multiples niveaux.

La question qui est posée aux économistes est celle de l’évaluation ex-ante, concomitante et ex-post, des mesures prises et des choix effectués dans un contexte d’incertitudes fortes liées à ces interdépendances et aussi aux effets des politiques et des stratégies adoptées ou proposées. Ces effets sont directs, indirects et aussi induits.

Des concepts, des méthodes et des outils existent en sciences économiques pour « quantifier » du mieux possible les effets du changement climatique et des mesures envisagées pour la transition écologique. Par exemple, l’évaluation des externalités, le calcul du « Bénéfice Net Social » grâce à la pratique d’analyses coûts bénéfices ou l’utilisation de la « méthode des effets » sont des recours possibles qui ont des avantages et des limites. C’est cette présentation complexe, ambitieuse et critique des apports des sciences économiques pour évaluer la « transition écologique » que nous souhaitons proposer à tous les élèves de 1A à l’ENSTA, en un séminaire de 18H00.

Quelques cas d’évaluation économique de problématiques, de politiques publiques ou de stratégies relevant de la transition écologique seront étudiés avec les élèves.

Objectifs pédagogiques

L’objectif est de proposer aux étudiants de l’ENSTA en fin de 1ère année, une analyse critique des concepts, outils et méthodes des sciences économiques permettant de penser le changement climatique et ses effets d'une part et de construire la « transition écologique » d'autre part.

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

EA101 - Introduction à l'Economie Contemporaine

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Vos modalités d'acquisition :

Dans le cadre de la semaine EA105 (Semaine de l’Innovation) et des projets réalisés en groupe, les étudiant(e)s proposeront une démarche d’évaluation économique (appuyée sur les concepts et outils présentés en EA106) de leurs projets afin de prendre en compte la dimension « transition écologique » des innovations étudiées.

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1 ECTS
  • Droit, économie, gestion acquis : 1

Le coefficient de l'UE est : 1

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

Mouez FODHA (Professeur des Universités, Co-directeur Mention Eco inter et Environnement de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Chercheur à Paris School of Economics - Economie de l'environnement et des ressources naturelles. Politiques fiscales de l'environnement et redistribution. Croissance durable) posera, dans le cadre de l’Economie de l’Environnement et de l’Evaluation des Politiques Publiques, les problématiques que peuvent traiter les économistes en matière environnementale et de transition écologique et sociale.

Il parait essentiel notamment de délimiter ce que peuvent proposer les sciences économiques pour aider à la décision politique ou stratégique (versus ce que ne peuvent pas traiter les économistes) tant pour considérer le changement climatique, ses effets à diverses échelles territoriales et temporelles que les moyens de lutter contre ce changement climatique.

 

Serine GUICHOUD (Economiste de l'environnement et mathématicienne, Société Générale, Sorbonne Université/LMD/CIRED) proposera une Modélisation des impacts physiques des risques climatiques : propagation, dispersion et projection.

Au niveau national et international, l'interconnectivité des secteurs d'activité économiques concernés rend l’estimation de l'impact des chocs climatiques sur la production difficile à estimer. En effet, celle-ci nécessite une approche pluridisciplinaire qui combine une compréhension des phénomènes climatiques concernés mais aussi des interactions économiques impactées.

Serine GUICHOUD présentera un projet de recherche dont l’objectif est de concevoir une approche, incluant des projections économiques et décrivant les canaux de transmission sectoriels et géographiques d’événements climatiques. Sa réflexion s’articule autour d’une problématique principale : la compréhension de l’impact de chocs climatiques sur la production globale (Introduction aux typologies de risques climatiques - Introduction aux impacts économiques des évènements climatiques - Illustration d’un impact climatique sur une chaine de valeur plurisectorielle).

Sandrine MATHY (Ingénieure ENSTA Paris, Docteure EHESS, HDR en Sciences Economiques, DR au CNRS, Université Grenoble Alpes - Coordination de la revue scientifique du rapport du GIEC pour le CNRS) est chercheuse en économie de l’environnement et de l’énergie au CNRS, au sein du laboratoire PACTE-EDDEN à Grenoble. Ses recherches portent sur l’évaluation économique de la transition énergétique et des politiques climatiques, sur les synergies entre politiques climatiques et stratégies de développement et sur les négociations internationales sur le climat.….

Plusieurs entrées seront proposées aux étudiants sur 2 séances :

  • Economie des politiques climatiques, approche climatique par les sciences économiques
  • Types d’évaluation économiques possibles : Co-bénéfices des actions de réduction des émissions,…
  • Présentation de Cas : ZFE, comportements de mobilité…
  • Présentation de Projet interdisciplinaire (sanitaire, économique,…) sur la pollution appliquée à l’agglomération grenobloise

 

Augustin COLETTE, Elsa REAL, Simone SCHUCHT (Modélisateurs Chimie-Transport et Economiste - INERIS) proposeront une intervention en 2 temps sur les question de pollution et qualité de l'air :

  • les enjeux spécifiques de la gestion de la qualité de l’air ainsi que les méthodologies d’évaluation prospective de scénarios (modélisation chimie-transport et calcul d’exposition).
  • comment cela peut être décliné en termes économiques ?

Plusieurs cas d’usage introduits :

  • l’aide à la décision pour les scénarios prospectifs français (analyse coût-bénéfice du Plan de Réduction des Emission de Polluants Atmosphériques : https://www.cairn.info/revue-environnement-risques-et-sante-2018-4-page-393.htm);
  • le calcul des couts externes de la pollution industrielle : https://www.ineris.fr/fr/ineris/actualites/installations-industrielles-qualite-air-2-rapports-couts-pollution-europe.

Richard LE GOFF (Professeur de l'ENSTA Paris, Co-directeur Mention Economie Internationale et Environnement de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Membre du Conseil Scientifique pour l'amélioration de la qualité de l'Air - ADEME - Ministère de la Transion Ecologique) proposera une séance conclusive et expliquera comment intégrer les concepts et méthodes présentées au cours des séances précédentes pour l'évaluation de la dimension "transition écologique" des projets d'innovation travaillés par les étudiants dans le cadre de la semaine de l'innovation (EA105).

 

Mots clés

Transition écologique, Transition énergétique, Changement climatique, Economie de l’Environnement, Evaluation des politiques publiques
Veuillez patienter