v2.3.2 (2860)

Culture - CL224 : Philosophies et Religions d'Extrême Orient

Domaine > Sciences humaines et sociales.

Descriptif

 

Si les religions  asiatiques (bouddhisme, taoïsme, hindouisme,…) connaissent aujourd’hui un engouement croissant en Occident, elles restent, en général, mal connues, ne serait-ce que par leur nature : s’agit-il de religions, de philosophies ou de médecines de l’âme ?

Incontestablement, la plupart d’entre elles visent «  la connaissance du monde » avant celle du « divin », se plaçant fondamentalement dans une perspective métaphysique ou sociale avant d’être religieuse et ignorant d’ailleurs la notion d’écrits révélés tels que ceux fondant les religions monothéistes.

Les philosophies qui y sont associées proposent des logiques et des raisonnements étrangers à la sphère occidentale. Pour autant, croisant parfois la route de certaines philosophies européennes remarquables du XIXe siècle ou d’aujourd’hui, elles prétendent à la même excellence.

 Le séminaire privilégiera une approche pédagogique permettant :

 * la compréhension directe des contenus, en se dégageant de toute terminologie « exotique »,

* l’appariement, ou à l’inverse, la mise en opposition critique des doctrines entre elles.

 

Des séances thématiques seront confiées à chacun des 4 intervenants associés, choisis parmi les références du domaine (voir infra).


 

 

Objectifs pédagogiques

Etre capable de :
- décrypter et analyser un document de sciences humaines (carte, livre ou extrait de livre, article), de synthétiser plusieurs documents.
- chercher des sources dans un domaine autre que scientifique, de mesurer leur fiabilité et les utiliser à bon escient
- mobiliser ses connaissances pour bâtir une argumentation structurée, à l'écrit comme à l'oral
- produire un écrit de lecture aisée et agréable, grâce à une relecture efficace (par soi-même et par d'autres)

nombre d'heure en présentiel

21

nombre de blocs

7

Volume horaire par type d'activité pédagogique : types d'activité

  • Stage de communication : 21

effectifs minimal / maximal

8/30

Diplôme(s) concerné(s)

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Aucun pré-requis.

 

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Vos modalités d'acquisition :

 Oral en fin de séminaire

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS
  • Culture, communication acquis : 1.5

Le coefficient de l'UE est : 1.5

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

 

 

- Le Bouddhisme, religion ou médecine de l’âme ?

 

- L’Hindouisme et ses métaphysiques

 

- Le Taoïsme, philosophie de la liberté

 

- Le Shintoïsme, âme de la nation japonaise

 

- La réception du Bouddhisme dans la pensée occidentale classique (Nietzsche, Schopenhauer)

 

- Le Confucianisme et la morale sociale 

 

- Le Bouddhisme entre psychologie et science moderne 

 

- Le concept de Non-dualité et  la pseudo-réalité du monde

 

- La perpétuation millénaire des courants et écoles philosophiques indiens

 

- Entre renouveau et rupture : les penseurs indiens modernes (Krishnamurti, Sri Prajnanpad…)

 

  Le séminaire a pour objectif de découvrir le domaine philosophico-religieux asiatique. Bien au-delà du dépaysement, les élèves seront amenés à cheminer selon des routes méconnues de la pensée humaine, découvrant alors un vaste ensemble allant de la métaphysique à l’éthique et admettant une nouvel éclairage sur les questions fondamentales du rôle de la religion, de la place de l’homme dans le monde, de l’impact de l’imaginaire sur la dynamique sociale... Cela permettra aux élèves de mieux pénétrer l’univers mental des civilisations de la Chine, de l’Inde et du Japon, trois grands pays industrialisés où ils auront, de plus en plus, dans l’avenir, l’occasion de s’inscrire dans des projets professionnels à caractère international.

Les intervenants associés : 

 

Philippe Cornu : président de l'Université Bouddhique Européenne (UBE) et chargé de cours à l'INALCO et à l’université de Louvain (Belgique), traducteur du tibétain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le bouddhisme, notamment le Dictionnaire encyclopédique du bouddhismeParis, 2006, « Vasubandhu: Cinq traités sur l'esprit seulement » (traduit du tibétain), Fayard, [Paris], 2008.

 

Romain Graziani :Ancien élève de l’ENS-Ulm, il enseigne la culture chinoise à l’ENS de Lyon et est chargé de cours à l’université de Genève. Lauréat de la Chancellerie de Paris et prix Louis Forest pour le meilleur projet en civilisations étrangères en 2000, il est  l’auteur de « Fictions philosophiques du Tchouang-tseu », éd. Gallimard, 2006 et a traduit en chinois « Onze poèmes d’Yves Bonnefoy », et « Altamira, l’homme du début ».

 

Eric Vinson : ancien rédacteur en chef du « Monde des Religions », il anime à Sciences-Po le module "Religions et Sociétés". Il intervient sur France 2, France Culture, LCP Public Sénat et a collaboré auxHors-Série du Point "Les Textes fondamentaux... Il est l’auteur de Les Religions d’Asie : Hindouisme, bouddhisme, taoïsme : les textes fondateurs commentés », coll., Taillandier, mai 2006.

 

Etienne Osier : normalien agrégé, titulaire d'un doctorat en philosophie indienne, il est enseignant en philosophie. Il est l’auteur de « Sources du karman : mythologie, éthique, médecine » (L’Harmattan) et a assuré la présentation de l’ouvrage « Sur la religion » de Schopenhauer, dans un supplément au journal Le Monde.

Mots clés

Philosophie, Religion, Extrême Orient
Veuillez patienter