v2.5.0 (3618)

Culture - CL216 : Géopolitique du monde contemporain 1 : « Reconstruire le monde »

Domaine > Sciences humaines et sociales.

Descriptif

L’ordre issu de la Seconde Guerre Mondiale s’est écroulé dans la longue décennie qui va de la fin de la guerre froide au début de la guerre d’Irak. Des conflits nouveaux, impliquant des acteurs qui ne sont plus systématiquement des États, sont apparus. Nombre d’entre les Etats  justement, au cours de cette période,  ont révélé leur fragilité et leur incapacité à assurer eux-mêmes non seulement leur sécurité extérieure mais aussi les fonctions les plus élémentaires de santé, éducation, gestion des ressources naturelles… Ils ont atteint leurs limites, tandis que les acteurs non étatiques (Groupes terroristes ou simplement criminels, religions, organisations non gouvernementales ou firmes multinationales…) semblent disposer aujourd’hui d’une influence de plus en  plus  étendue. Aussi l’idée s’est-elle imposée qu’il était nécessaire de reconstruire un système international qui soit davantage en prise avec la réalité de ce monde nouveau. L’objectif de ce cours est de montrer comment  l’espace mondial se recompose aujourd’hui. Comment les Etats, puissants ou non, y demeurent influents, cherchant souvent à refonder les plus faibles d’entre eux (Balkans, Irak, Afghanistan…) à travers l’action d’organisations internationales  ou régionales ( ONU, Union Européenne), mais aussi comment les acteurs non étatiques ( ONG…) sont également au travail dans cette reconstruction du monde. Nous essaierons de comprendre pourquoi les affrontements classiques ont peu à peu cédé la place à une volonté globale de redéfinir le monde autour de valeurs qui n’avaient pas autrefois leur place dans les débats diplomatiques : la démocratie, les droits de l’homme et les libertés fondamentales, le développement durable…

 

            Après avoir montré comment l’ancien ordre mondial, façonné dès le XVIIe siècle, a fini par s’effondrer, le cours s’efforcera de présenter  ces nouveaux enjeux des relations internationales et comment les tentatives pour sortir des crises et des conflits sont désormais marquées par une volonté, largement partagée, de reconstruction. Et, naturellement, nous serons nous amenés à montrer les limites de ces efforts…

Objectifs pédagogiques

Etre capable de :
- décrypter et analyser un document de sciences humaines (carte, livre ou extrait de livre, article), de synthétiser plusieurs documents.
- chercher des sources dans un domaine autre que scientifique, de mesurer leur fiabilité et les utiliser à bon escient
- mobiliser ses connaissances pour bâtir une argumentation structurée, à l'écrit comme à l'oral
- produire un écrit de lecture aisée et agréable, grâce à une relecture efficace (par soi-même et par d'autres)

21 heures en présentiel (7 blocs ou créneaux)
réparties en:
  • Enseignement thématique culture : 21

effectifs minimal / maximal:

8/30

Diplôme(s) concerné(s)

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Aucun pré-requis.

 

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Vos modalités d'acquisition :

 Mini-mémoire d'une douzaine de page

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1 ECTS
  • Culture, communication acquis : 1

Le coefficient de l'UE est : 1

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

Le corpus ainsi que le programme détaillé des séances vous seront transmis et seront présentés en début d'année par votre professeur.

 

Mots clés

Géopolitique, conflits, identités
Veuillez patienter