v2.5.0 (3618)

Droit, Economie, Gestion - EA318 : Economie de la mobilité

Domaine > Sciences économiques et de gestion.

Descriptif

La réussite du déploiement de chaque système technique repose sur sa viabilité économique. La spécificité du cours sera de mixer une approche à la fois "systémique" et "territorialisée" appliquée aux solutions technico-économiques de mobilité innovantes, telles que les navettes autonomes, les systèmes partagés,…
Pour apporter un contenu empirique à ce cours et afin d'assurer un bon équilibre entre les dimensions théorique et pratique, le cours est conçu à partir d’une série d’exemples tangibles de systèmes de transport en Ile de France. Un intervenant de l’OCDE nous apportera également une vision de l’économie de la mobilité, à l’échelle mondiale.

Objectifs pédagogiques

Le cours d’économie de la mobilité suit ainsi un objectif majeur : apporter une boîte à outil permettant d’évaluer la viabilité économique des systèmes de transport terrestres, de comprendre les enjeux économiques des grands projets de transport, tels que le Grand Paris Express, et leur articulation avec d’autres enjeux territoriaux (ex. comment un nouveau système de transport impacte les coûts du foncier).

22 heures en présentiel (6 blocs ou créneaux)
réparties en:
  • Cours magistral : 7
  • Stage de communication : 15

Soit 22 heures de travail global estimé pour l’étudiant.

effectifs minimal / maximal:

10/30

Diplôme(s) concerné(s)

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées

Vos modalités d'acquisition :

 Présence et participation en cours.

L'examen d'EA318 prendra la forme d'un cas pratique qui sera traité sous la forme de groupes de 3 à 4 personnes.
Le sujet sera donné deux semaines à l'avance et donnera lieu :
1. à la remise d'un support écrit (note de synthèse de 10 pages);
2. à une soutenance orale de 15-20min avec présentation PPT;

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes écrêté à une note seuil)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1 ECTS
  • Droit, économie, gestion acquis : 1

Le coefficient de l'UE est : 1

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

L'UE est évaluée par les étudiants.

Programme détaillé

Séance 1 : Introduction à l’économie de la mobilité

1.1.Cadrage : Un aperçu général du cours d’Economie de la mobilité
1.2.Définition [des termes de l’échange] et démarche en entonnoir ;

Mobilité : kezako ?

Distinguer Mobilité et Déplacements ;
Mobilité : quelle acception par les ingénieurs/Urbanistes-géographes/sociologues/économistes ;

Déclinaisons de l’économie de la mobilité : macroéconomie, microéconomie, économétrie, analyse coût-bénéfice, calcul des externalités

1.3.Organisation politique et économique (gouvernance) des systèmes de transport:

Exemple de l’île de France

1.4.Modalité de validation du cours/ projet collectif : analyse coût-bénéfice d’un système de transport de surface

Exemple : transport par câble

Séance 2 : Marché de mobilité (partie 1) : Comprendre et analyser la demande de transport

Introduction à l’économétrie et à la modélisation des offres et demandes de transport

Famille des modèles 4-étapes
Etapes 1 et 2 de la modélisation: génération et distribution des déplacements
Mobilisation des données socio-économiques d’un territoire dans l’analyse de la demande de transport
Exemple du plateau de Saclay

Séance 3 : Marché de mobilité (partie 2) : Comprendre et analyser l’offre de transport

Introduction à l’économétrie et la modélisation de transport
Etapes 3 et 4 de la modélisation: choix modaux et affectations
Mobilisation des données socio-économiques d’un territoire dans l’analyse de l’offre de transport
Exemple du plateau de Saclay/ Grand Paris Express

Offre et demande de transport à l’échelle mondiale : exemple d’un méga modèle de transport (intervention de l’économiste de l’OCDE)

Séance 4 : Impact des nouvelles technologies sur le marché de la mobilité (partie 1)

Economie de fonctionnalité / Economie circulaire
TP - Brainstorming et illustration des concepts avec l’exemple des voitures électriques: Approche technico-économique du véhicule électrique (VE) :
Verrous techniques / économiques / sociologiques ;

Electromobilité : substitut partiel/total au véhicule thermique (VT)

Ancrage spatial : efficacité énergétique globale de la chaîne de traction électrique : nature et conditions ;
Systèmes d’autopartage électrique : exemple d’autolib et le projet européen ESPRIT
TP : Phylum évolutionnisme : Rendements Croissants d’Adoption (RCA) et verrouillage (lock-in) technologique : illustration : le cas VHS/Betamax ;
Analogie au cas de la mobilité électrique ;

Introduction au concept de fenêtre d’émergence du VE ;
TP : Brainstorming : Quels sont les éléments sociotechniques en phase de reconfiguration qui convergent pour donner lieu à une nouvelle fenêtre d’émergence ?

Ubérisation

Séance 5 : Impact des nouvelles technologies sur le marché de la mobilité (partie 2)

Economie de plateforme et nouveaux modèles d’affaires
Automatisation des systèmes de transport : opportunités et conséquences

Séance 6 : Soutenance des projets collectifs

Examen des études de cas proposés par les élèves.

Mots clés

Microéconomie, Analyse coût-bénéfice, Electromobilité, Modèles de transport, Automatisation, Systèmes de transport.

Méthodes pédagogiques

Alternance de cours et d'exercices d'application pour intégrer les concepts et les méthodes.
Veuillez patienter